Statistiques
Fondé en mars 2011
179 sections
7205 sujets
109295 messages
279215 visiteurs uniques en 2016
3393354 pages lues en 2016
Derniers sujets
Présentation d'un ancien
par nemo Aujourd'hui à 19:21

Concours photo - Janvier 2017
par jcbh44 Aujourd'hui à 19:08

Notre bel horizon est arrivé
par laurent s Aujourd'hui à 18:50

Accès soute Boxstar par l'intérieur...
par ttt320 Aujourd'hui à 18:44

chausson v594 max
par cricri Aujourd'hui à 18:16

van aménagé sans réhausse
par Robert63 Aujourd'hui à 14:24

Votre avis sur vehicule de 6,30
par Sletto67 Aujourd'hui à 11:21

Médateur automobile
par d.george Aujourd'hui à 11:02

Nouveau sondage : quel fourgon avez-vous (aménageurs industriels)
par Stones Aujourd'hui à 8:56

Nez au vent et bec à foin
par idem Aujourd'hui à 7:49

Service Après Vente Truma
par Dolaine et Serge Hier à 20:45

présentation matte
par arcastro Hier à 20:40

Vos conseils pour achat autoradio GPS et caméra de recul
par jcbh44 Hier à 19:17

Présentation oceanite44
par laurent s Hier à 18:41

Dominique Lucien lasko (le chien)
par jcbh44 Hier à 18:39

Nouveau sondage : quel fourgon avez-vous (aménageurs artisans)
par ttt320 Hier à 18:01

présentation ; sylvie et jean lou
par nanou62 Hier à 17:38

Truma 4 diesel ?
par Geff83 Hier à 17:36

recherche schema electrique webasto dual top
par micka Hier à 16:26

Anti virus obsolète
par campingcariste89 Hier à 10:44

Le p'tit bonjour, météo, anniversaires du jour !
par CLEAN 43 Hier à 10:05

Choix du moteur ! Et ci c'etait a refaire ?
par ttt320 Hier à 10:02

La terre vue en direct
par jmr Hier à 9:58

Allez-vous aux arrivées du Vendée-Globe ?
par David Pierre Hier à 8:12

Branchement électrique Truma D6
par Jengo Sam 14 Jan 2017 - 20:07

présentation : josiane
par jorigne Sam 14 Jan 2017 - 15:48

Gasoil de qualité supérieure
par CLEAN 43 Sam 14 Jan 2017 - 15:02

Carthago Malibu 600DB
par jcbh44 Ven 13 Jan 2017 - 20:16

Demande de conseil pour éviter le gel
par leader69 Ven 13 Jan 2017 - 19:51

Font vendome et batterie moteur
par jcbh44 Ven 13 Jan 2017 - 19:39

Knaus en aquitaine
par Gillièron Ven 13 Jan 2017 - 19:07

Conseils achat Bel Horizon en Rhône Alpes?
par Robert63 Ven 13 Jan 2017 - 14:11

Régulateur solaire, intérêt du MPPT
par Berthet Ven 13 Jan 2017 - 12:36

Présentation : Jackes
par jcbh44 Jeu 12 Jan 2017 - 20:21

où est l'Admin?
par jcbh44 Jeu 12 Jan 2017 - 17:49

rideau de fenètre qui coulisse mal à froid...
par Robert63 Jeu 12 Jan 2017 - 15:38

Voyage en Norvége
par David Pierre Jeu 12 Jan 2017 - 11:38

Lifala en boxer 2.5d
par lifala Jeu 12 Jan 2017 - 10:38

Mon Knaus Boxstar Road 2be
par moth Mer 11 Jan 2017 - 23:15

Choix du bandeau fourgon passion
par ttt320 Mer 11 Jan 2017 - 21:20

Sécurité gel dans nos fourgons

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sécurité gel dans nos fourgons

Message par Calif40 le Sam 3 Jan 2015 - 12:06

Bonjour,
ah la sécurité gel quel beau système ! nous avons eu la belle chance de le tester à notre dépend lors de notre séjour en andalousie; sur un beau parking espagnol après plusieurs heures de route et un beau 10 °ensoleillé...bah oui on prend de l'eau pour faire le café plus un peu de vaisselle avant de reprendre la route et voila que l'on voit des litres d'eau qui entourent le fourgon !. affraid .bon bien on potasse le manuel du fourgoneux pour en apprendre sur ce FrostControl et la manière de le remettre en état de fonctionnement!...la sécurité avait du se déclencher dans la nuit chez nous avant le départ car effectivement il y avait moins 2 à 6h30 du mat !....et rebelote sur le retour !! si il y a une bonne combine comme le petit serre joint on prend l'option ! Idea car vraiment ce truc est énervant !et nous étions sur le qui -vive que ça recommence à la moindre descente des températures !

Calif40
Fourgonaute


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sécurité gel dans nos fourgons

Message par  le Mar 6 Jan 2015 - 15:06

Bonjour tous, d'avance mes excuses pour la longueur de l'explication...............
j'ai réfléchi a ce problème de vidange anarchique du réservoir par le "frost control" aux alentours des 10° .... je n'ai pas de solution miracle ! mais en cherchant sur le net j'ai trouvé une combine astucieuse...  pas gratuite... mais assez façile à réaliser ! son principe consiste a maintenir cette soupape à une température qui ne provoquera pas son déclenchement inopiné et ne bloquera pas sa fonction de soupape de sécurité en cas d'oubli d'arret du mode de réchauffement.
ça vaut ce que ça vaut! il ne faut pas oublier qu'en dessous de 0° la soupape ne s'ouvrira pas et que l'ensemble du réseau "eau" du fourgon risquera la prise en glace s'il n'y à pas de chauffage dans le camion.
je vous explique le principe de fonctionnement, entourer le "frost control" avec la résistance électrique, celle-ci sera régulé par un thermostat d'ambiance posté à proximité de cette soupape, suivent, un shéma de principe, et l'explication de sa fabrication par son "inventeur" ....astronome !
vous me direz ce que vous pensez de ça, et j'en suis sur que certains d'entre-vous trouverons plus simple ou amélioreront le système....

FABRICATION D’UNE RÉSISTANCE CHAUFFANTE POUR TÉLESCOPE, LUNETTE, TÉLÉOBJECTIF. ET FROST CONTROL
1/ Introduction :
Le dépôt de buée ou de givre sur la surface optique au contact de l’air ambiant est un facteur limitant l’observation et la photographie astronomique, obligeant souvent, quand il apparaît, à plier bagages. En effet, l’essuyage de l’optique n’est pas souhaitable (risque de rayure), et le séchage par sèche cheveux "de camping" n’est qu’un pis aller dont la nécessaire répétition au bout de quelques minutes ne permet pas la longue pose photographique.
Les instruments astronomiques ayant une surface optique à l’entrée du tube (lunette, Schmidt Cassegrain, Maksutov, chambre de Schmidt, téléobjectifs …) sont plus exposés à ce risque qu’un Newton, dont le miroir primaire est situé au fond du tube et par conséquent relativement protégé de l’humidité. Pour ce dernier, c'est le miroir secondaire qui est exposé.
Il apparaît quand la lentille frontale est plus froide que l’air ambiant saturé d’humidité (l’hygrométrie approche alors 100%).
Les deux moyens les plus employés afin de retarder son apparition sont le pare buée (qui doit être employé systématiquement, avec ou sans doublage interne par une feuille de papier buvard changée quand elle est humide) et la résistance chauffante.
La résistance chauffante est habituellement disposée autour du tube au niveau du barillet de la lentille frontale.
Elle peut être laissée à demeure sur l'optique, fixée par du ruban adhésif, ou être amovible.
Elle doit être branchée préventivement dés que l’hygrométrie dépasse 80-85%.
2/ Matériel nécessaire à la fabrication d’une résistance chauffante :
1: plusieurs petites résistances de 10 Ohms (peu onéreuses, de l'ordre de quelques francs chez un revendeur d'électronique), à souder en série (ou éventuellement en parallèle selon la puissance désirée et les valeurs des résistances disponibles).
2: bande de "tapis de sol" mousse de faible épaisseur (type "basic" de Décathlon, de 0,7 cm d’épaisseur), de 3 à 4 cm de large et un peu plus longue que la circonférence du tube de l'optique au niveau de la lentille frontale.
3: bande de mousse ayant une face adhésive (type "Hutchinson", à acheter en rouleau chez un revendeur de matériel de plomberie, c'est assez cher, de l'ordre de 50 à 100 francs, mais l’on a alors de quoi faire des dizaines de montages, ou trouver éventuellement autre chose qui fait l'affaire) de même largeur que "2" mais un peu plus courte.
4: petit morceau de toile adhésive (vendue en rouleau), que l’on pliera en deux en collant les faces adhésives l’une contre l’autre, destiné à donner du jeu à l'ensemble pour que l’on puisse monter la résistante chauffante une fois terminée sur des optiques de diamètre différent (mais proche).
5: fil à 2 conducteurs, qui relie le montage des résistances à une alimentation 12 volts. La polarité n'a ici pas d'importance.
6 : gros bracelet de caoutchouc (entre 8x100 pour une optique de 60 à 100 mm de diamètre , et 16x200 pour une optique de 150 à 180 mm de diamètre).
3/ Réalisation :
Les résistances soudées en série sont prises en sandwich entre les deux bandes (qui servent en même temps d'isolant par rapport aux éléments métalliques du tube optique par exemple), lesquelles sont collées par le coté adhésif de la bande de mousse. Il faut donc donner la forme du tube à l'ensemble avant de coller les bandes. Un gros bracelet caoutchouc (au moins 8x100 pour une optique de 60 à 100 mm de diamètre) passé autour permet de maintenir l'ensemble bien appliqué sur le tube.

Selon la taille de la lentille frontale, il faudra prévoir une puissance (chaleur émise, exprimée en watts) suffisante.
L’équation W = V ² / Ohms permet de calculer la puissance du montage,
W représente la puissance (chaleur émise) exprimée en Watts,
V représente la tension (délivrée par la batterie nécessaire) exprimée en Volts,
Ohms est la valeur de la résistance totale du montage.
Pour des optiques de 60 à 100 mm de diamètre, il faut obtenir une puissance de 2 à 3 watts : On utilise 6 résistances de 10 Ohms chacune, montées en série (ce qui fait une résistance totale de 60 Ohms, si l’on néglige celle du fil ), qui reliées à une batterie d'une tension de 12 Volts, délivrent une puissance de 2,4 Watts d’après l’équation précédente.
Pour une optique de 150 mm, il faut obtenir une puissance de 4 à 6 Watts, en choisissant des résistances de valeur plus basse.
Pour information, la résistance vendue par Celestron pour un C8 fait 16,7 Ohms et délivre 8,6 Watts sous 12 Volts.
4/ Alimentation électrique :
Si l'on dispose d'une alimentation électrique 220 V et d'un bon transformateur régulé, pas de problème.
Si l'on utilise une batterie, ne pas oublier que plusieurs résistances branchées en même temps peuvent vider rapidement une batterie de faible intensité. Choisissez donc une batterie en rapport avec vos besoins, surtout si vous désirez brancher également les moteurs de la monture équatoriale sur la même source. Dans mon expérience, il m’est apparu préférable de ne pas tout alimenter avec la même batterie, car une chute progressive de tension du courant alimentant les moteurs de la monture équatoriale peut entraîner un dysfonctionnement sournois de celle ci (par exemple, arrêt de fonctionnement de l’un des deux moteurs).
On peut calculer le temps de décharge d’une batterie grâce à :
Intensité du courant (exprimé en ampères) demandé par le montage = Watts / Volts.
Intensité du courant fourni par la batterie = ampérage de la batterie / heure.
D’où : durée de décharge d'une batterie (heure) = ampérage de la batterie / intensité du courant demandé.
Prenons l’exemple d’un montage resistif qui dégage 10 watts, alimenté par une batterie de 12 volts / 7 ampères/heures :
L’intensité du courant demandé sera : 10 W / 12 V = 0,83 ampère.
Ceci appliqué à la batterie donne : 0,83 ampère = 7 ampères / n.heure,
Donc n.heure = 7 / 0,83 = 8,43 heures, soit environ 8h30’
Cette batterie tiendra donc 8h30’ dans le meilleur des cas.
S’il fait froid, la batterie tiendra moins longtemps.
Ainsi, les simples "étui à piles" (comme celui livré avec la résistance chauffante du C8 au catalogue de Celestron par exemple) vont se vider en quelques heures, et encore, s’il ne fait pas froid, ce qui est une escroquerie.
Pour avoir essayé plusieurs batteries, je conseille d’alimenter avec une batterie de moto (minimum) ou mieux de voiture, pour peu que l’on ait plusieurs optiques simultanément en fonction. Une batterie à décharge lente serait peut être préférable, mais plus onéreuse. Personnellement, j’utilise deux batteries de démarrage de voiture : l’une pour la monture et la camera d’autoguidage ST-4, l’autre pour 4 résistances chauffantes simultanément sur 4 optiques. Cela à l’autre avantage d’entretenir les muscles ! (vive le sport). Il n’est pas rare, à la fin d’une longue nuit d’hiver, de voir la monture, les tubes, les boîtiers photos complètement givrés, sauf les lentilles frontales ! Par précaution, les batteries seront rechargées si possible après chaque nuit.


50/828][/url]





Revenir en haut Aller en bas

question pas-tout-à-fait dans le sujet...

Message par Invité le Mar 6 Jan 2015 - 17:39

Bonjour

En effet, nous avons expérimenté la vidange du boiler par quelques degrés au-dessus de zéro, mais nous ne bloquons plus la soupape de sécurité (ou "Frost Control") de crainte de louper le coche (descente sous 0°) et de voir geler le circuit. Cette soupape, aussi enquiquinante soit-elle, présente un réel intérêt (bon, c'est vrai, elle devrait se déclencher à un seuil un peu plus bas, mais est-il possible de moduler aussi précisément?).
Ma question concerne le chauffage.
Le nôtre (Truma), bouton positionné sur le dessin de la flamme "chauffage seul", nous chauffe automatiquement l'eau, sans qu'on le lui demande.
C'est seulement en été quand nous n'utilisons pas le chauffage que nous le mettons sur 40° pour avoir l'eau chaude.
Question: si l'on part pour une très courte période par exemple, ayant décidé de ne pas mettre d'eau dans le réservoir, peut-on utiliser sans risque le chauffage, sachant qu'il va vouloir chauffer de l'eau... qu'il n'y a PAS dans le réservoir?
Nous l'avons déjà fait, mais très brièvement, de peur d'endommager quelque chose.
Merci pour vos avis
amicalement
Pössline

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sécurité gel dans nos fourgons

Message par  le Mar 6 Jan 2015 - 18:07

Moi je serais assez partisant de faire confiance à ce systême tel qu'il est concu d'origine, et donc de m'adapter à ses contraintes. J'attend avec impatience mon fourgon en fév. pour apprendre à gerer ce systeme lors de sorties raquettes vers le Sancy....



Revenir en haut Aller en bas

Re: Sécurité gel dans nos fourgons

Message par  le Mar 6 Jan 2015 - 18:07

Bonsoir, avec le TRUMA tu peux faire fonctionner le chauffage sans eau ! c'est écrit noir sur blanc dans le manuel d'utilisation ! et je l'ai fait sans problème, pour info j'ai le "combi4(E)



Revenir en haut Aller en bas

Re: Sécurité gel dans nos fourgons

Message par michel35 le Mar 6 Jan 2015 - 18:47

Bonjour

Mais pourquoi la sécurité a 3° Question

Même a -1 degré je ne suis pas sur du risque de formation de glace   , a mon avis il faut beaucoup plus
pour un gel complet de l'eau et surtout un temps assez long  donc 0° serait largement suffisant pour le déclenchement de la sécurité

michel35
Fourgonaute


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sécurité gel dans nos fourgons

Message par  le Mar 6 Jan 2015 - 19:08

Bonsoir

@michel35 a écrit:Bonjour

Mais pourquoi la sécurité a 3° Question

Même a -1 degré je ne suis pas sur du risque de formation de glace   ,  a mon avis il faut beaucoup plus
pour un  gel complet de l'eau et surtout un temps assez long  donc 0° serait largement suffisant pour le déclenchement de la sécurité

nous sommes tous d'accord avec toi ! mais hélas ça "déclenche" avant Aie ça pique
....... HEU......... Embarassed après consultation de personne avisée.... mon système de réchauffage n'est pas adapté
il viderai la batterie très rapidement affraid ... on oublie Crying or Very sad



Revenir en haut Aller en bas

Re: Sécurité gel dans nos fourgons

Message par Invité le Mer 14 Jan 2015 - 21:30

bonsoir, je confirme les propos de Fernand, avec mon Adria Win de 2004, réservoir vidangé sans besoin d'eau, tu peux faire fonctionner le chauffage sans pb.
Mais maintenant je ne connais plus ce problème avec mon Fortyvan (chauffage gasoil) avec ou sans eau, à l'arret ou en roulant ....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sécurité gel dans nos fourgons

Message par Invité le Jeu 15 Jan 2015 - 8:34

Bonjour,

Fabrication d'une housse isolante pour l'ensemble du système Soupape de sécurité/frost control et en cas de risque de gel, insertion dans cette housse d'une chaufferette main décat.... (environ 12€ les 30)

Cordialement.

Pascal

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sécurité gel dans nos fourgons

Message par Calif40 le Jeu 15 Jan 2015 - 9:14

Bonjour
Dans notre cas nous avons adopté la méthode "DEDE27" avec le petit serre- joint ! Very Happy ..on espère enfin la tranquillité !..après le retour d'andalousie début janvier j'avais tout vidé le réservoir et circuit puis réenclencher le frostcontrol( température chez nous à 14 ) et bien après revérification il s'était redéclenché comme un grand tout seul après un grosse baisse de température et gelée le matin!! j'ai d'ailleurs été surpris car je pensais qu'il se déclenchait que lorsque le réservoir d'eau était rempli... ..alors mise en place du serre-joint et depuis je controle à chaque grosse baisse de température et gelée et pour le moment il est bien resté bloqué le frost !

Calif40
Fourgonaute


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum