Fourgon-Passion.comConnexion


       


le fourgon en montagne

descriptionle fourgon en montagne Emptyle fourgon en montagne

more_horiz
Bonsoir
Avec notre fourgon, acquis il y a un an, un ADRIA twin 600, 2,3 litre 130 cv, nous souhaiterions partir à la montagne et particulièrement dans les Alpes le prochain printemps. Mais une question se pose, le fait de circuler en altitude ne risque-t-il pas de faire chauffer la machine plus qu'il ne faudrait.
J'attend vos avis sur la question et surtout des retours d'expérience.
Merci d'avance
André

descriptionle fourgon en montagne EmptyRe: le fourgon en montagne

more_horiz
Ben il y a pas de raisons..quand je pense à tous les artisants..la poste et autres services qui utilisent des fourgons..que se soit en montagne Suisse , Française , Allemandes, Italiennes etc...faut juste pas s'enfiler dans des chemins où le croisement et impossible et où il faut soit reculer un bon bout..ou se mettre sur le bas côté avec des démarages en côtes..là çA peut faire un peu chauffer l'embrayage..

descriptionle fourgon en montagne EmptyRe: le fourgon en montagne

more_horiz
:bonjour2:
attention lors des descentes très peu de frein moteur
Économiser les freins

descriptionle fourgon en montagne EmptyRe: le fourgon en montagne

more_horiz
Bonjour,

Pas de problème car le moteur FIAT refroidi bien grâce à un ventilateur puissant.
Surveiller tout de même la température !
Et sur de très longues montées si ça commence à chauffer, mettre le chauffage ou s'arrêter SANS arrêter le moteur et laisser tourner au ralenti quelques minutes.

Pour les descentes, anticiper et descendre les rapports car le frein moteur du Ducato n'est pas extraordinaire.

Mais à ce jour, je n'ai jamais eu le moindre problème dans les cols alpins.

descriptionle fourgon en montagne EmptyRe: le fourgon en montagne

more_horiz
Bonjour

Fourgonniste depuis un an, j'ai abordé en juin le Grand Colombier: 1200 m de dénivelé et pente a 7% en moyenne avec des pics a 15%.
Montée tranquilou en seconde sur une bonne route: pas de problème, pas de surchauffe.

Par contre en descente: très peu de frein moteur comme maintenant avec ces petites cylindrées!!!
En seconde, on se laisse embarquer par la pente et pas d'autres solutions que de faire régulièrement des appuies sur le frein.
La première me semble pas praticable: bruit /montée dans les tours...a moins de rouler comme un escargot et embêter les suiveurs.
Pourtant je suis très loin d’être en surcharge .

Comment pratiquez vous et, en particulier, faite vous des arrêts régulièrement dans une descente importante?

Au plaisir de vous lire.

A+

descriptionle fourgon en montagne EmptyRe: le fourgon en montagne

more_horiz
Salut, :bonjour2:

En septembre 2016 j’ai fait la route des grandes Alpes avec 17 cols, pas de problème particulier.
Attention au frein moteur qui n’est pas terrible sur le Fiat ducato.

Au printemps attention à la neige.

Bonnes balades.






descriptionle fourgon en montagne EmptyRe: le fourgon en montagne

more_horiz
Bonjour,

Je profite de ce post pour discuter d'une option que j'ai la chance d'avoir sur mon Ducato d'occasion : le Hill Descent Control. D'autres l'ont-il testé et en sont-ils satisfaits ?

Pour ma part j'ai pu la mettre en pratique dans les petites montagnes du Portugal, je trouve ça génial. En cas de forte descente, on active l'option par appui sur un bouton.

Dès que l'on freine une première fois et que l'on arrive sous la barre des 30km/h, le Hill Descent Control prend le relai. Lorsque le camion veut reprendre de la vitesse à cause de la pente, il le maintient à la vitesse fixée. Si on accélère un peu (toujours en restant sous la barre des 30km/h) ou que l'on freine à nouveau, la nouvelle vitesse sera fixée et maintenue dès que le fourgon sera entraîné par son poids.

Cela permet ainsi de descendre de fortes pentes assez sereinement, et sans être en première. Car effectivement en seconde il n'y a pas assez de frein moteur pour maintenir le fourgon à une vitesse raisonnable.

descriptionle fourgon en montagne EmptyRe: le fourgon en montagne

more_horiz
Bonjour,
Oui le Hill Descent Control permet de laisser le fourgon se débrouiller dans les fortes pentes, mais je crois que ce système utilise les freins du véhicule pour réguler la vitesse et donc ne résout pas le problème d'une utilisation excessive des freins pouvant conduire à leur surchauffe Crying or Very sad

descriptionle fourgon en montagne EmptyRe: le fourgon en montagne

more_horiz
Bonjour,
Voir dans recherche: Hill Descent Control six pages à lire sur le sujet.
Bernard

descriptionle fourgon en montagne EmptyRe: le fourgon en montagne

more_horiz
Oui, j'ai vu le sujet, beaucoup de discussions sur le fonctionnement technique théorique mais au final peu de retour de la part de personnes qui l'ont réellement utilisé Wink

Effectivement cela utilise les freins du véhicule mais naïvement j'ai tendance à penser qu'entre moi conducteur qui ne fait pas de la montagne tous les jours et le système électronique qui dose parfaitement le freinage, ce n'est peut-être pas moi le plus efficace des deux.

Peut-être je me trompe, on a souvent tendance à faire trop confiance à l'électronique. En tout cas cela reste vraiment confortable à l'utilisation.

descriptionle fourgon en montagne EmptyRe: le fourgon en montagne

more_horiz
Bonjour,

C'est incontestable que du point de vue de l'efficacité globale et du dosage du freinage, le système Hill Descent Control est sans doute souverain.
Toutefois, il ne faut pas oublier que ce système a été à l'origine (sauf erreur de ma part) développé pour les 4X4 (Discovery, Range Rover, etc...) pour le hors piste. Il permettait un contrôle efficace du freinage sur les parties abruptes et laissait les "pilotes" se consacrer uniquement au placement du véhicule. L'usage était donc ponctuel et les risques de surchauffes minimes.
Dans le cas des fourgons et autres camping-car, ce système est certainement confortable d'utilisation, Mais là l'effort en continu souvent porte sur de nombreux kilomètres, avec des engins plus bien lourds que des Range Rover. A mon humble avis, les risques de voir les freins "s'évanouir" de sont pas à écarter car les disques et les plaquettes n'ont pas de temps de pause pour se refroidir.
La régulation de la vitesse en descente avec des systèmes du genre "Telma" ou des freins sur l'échappement sont mieux adaptés aux longues descentes.
Cela dit, les marges de sécurité des constructeurs doivent certainement avoir pris en compte ces paramètres et chacun doit pouvoir utiliser raisonnablement ce système Hill Descent Control.
Sur mon dernier fourgon, j'avais un moteur 3.0L qui était un bon allié en montagne, aussi bien en montée qu'en descente.
Bonnes routes.

descriptionle fourgon en montagne EmptyRe: le fourgon en montagne

more_horiz
Du coup j'ai jeté un oeil dans le manuel du Ducato, il y a deux passages qui parlent de la température des freins dans la partie HDC :

"La fonction pourrait ne pas être disponible quand on appuie sur la touche, ce qui peut être dû à la température excessive des freins. Dans ce cas, attendre quelques minutes avant de réutiliser la fonction."

"En cas d'utilisation prolongée du système, une surchauffe du système de freinage pourrait se produire. Si le système HDC est activé, il se désactivera progressivement en cas de surchauffe des freins ; le conducteur en sera informé par l'extinction de la LED sur la touche. Il ne sera possible de le réactiver qu'une fois que la température des freins aura suffisamment baissé. La distance pouvant être parcourue dépend de la température des freins et donc de la pente, de la charge et de la vitesse du véhicule."

descriptionle fourgon en montagne EmptyRe: le fourgon en montagne

more_horiz
Bonjour
Assistance, assistance! Bientôt nous ne pourrons plus rien faire, nous aurons une autoimmobile! N'oublions pas que toutes ces nouveautés serons sources de panne tôt ou tard avec immobilisation du véhicule!
Déjà si nous ne faisons pas les révisions, en temps et en heure, notre véhicule s'immobilisera tout seul!
Bernard

descriptionle fourgon en montagne EmptyRe: le fourgon en montagne

more_horiz
@BERNARD19 a écrit:
Assistance, assistance! Bientôt nous ne pourrons plus rien faire, nous aurons une autoimmobile! N'oublions pas que toutes ces nouveautés serons sources de panne tôt ou tard avec immobilisation du véhicule!
Déjà si nous ne faisons pas les révisions, en temps et en heure, notre véhicule s'immobilisera tout seul!


Certes...

D'un autre côté on pourrait dire la même chose de bon nombre de "fonctionnalités" que l'on trouve sur les automobiles d'aujourd'hui. On peut s'en passer, ça peut être source de pannes, mais au quotidien on est quand même bien content de les trouver (vitres électriques, ABS, régulateur, ...). Ce qui était hier une option, devient un standard.

De manière générale, conduire n'est pas la partie qui me plaît le plus dans les voyages en fourgon. Je ne fais pas partie de ceux qui ressentent des choses dès qu'ils touchent un volant le fourgon en montagne 2257858889

Si la machine peut faire des choses mieux que je ne le fais moi-même je ne suis pas contre.

Mais nous nous écartons du sujet initial (désolé @bosco561). Quels sont donc les bonnes pratiques pour descendre en montagne avec un véhicule lourd et qui n'a pas beaucoup de frein moteur ?

descriptionle fourgon en montagne EmptyRe: le fourgon en montagne

more_horiz
Eviter de prendre trop de vitesse
Eviter de rester le pied sur le frein

Il vaut mieux bien ralentir le véhicule en passant de 60 à 30 km, rester sur un rapport intermédiaire pour avoir un peu de frein moteur que de descendre plusieurs kilomètres en maintenant un vitesse constante de 40 ou 50 km/h.

Eventuellement enlever les enjoliveurs pour forcer l'air frais à aller sur les disques et permettre à la chaleur de s'évacuer.

SI on sent du chaud ne pas hésiter à s'arrêter, attendre un peu  et mettre le frein à main

Mais avant d'en arriver là il faut avoir piloter les km précédents  Wink

Dernière édition par Karman77 le Mar 14 Aoû 2018 - 19:09, édité 1 fois
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum