Fourgon-Passion.comConnexion
Nouvelle version du forum, plus d'infos ici

choix du PTAC 3.3T / 3.5T

Partagez

descriptionRe: choix du PTAC 3.3T / 3.5T

more_horiz
Denicaro a écrit:
Bonjour
Si c'est la crainte d être pesé alors pas de souci
En 24 ans sur les routes avec un fourgon et une remorque avec un gros tracteur tondeuse, pas une
Fois sur la balance
Roulez tranquille en 3,3 ou 3,5t
Quant au châssis ils supportent très bien la surcharge croyez moi
Bonne route


Bonjour,
Je pense qu'avec ce genre de message ce n'est pas rendre service aux autres, surtout les débutants.
C'est du genre : "ça fait trois fois que je tombe du quatrième étage, et pas une égratignure ! Vous pouvez sauter tranquille !"

Un dépassement de PTAC est certes verbalisable, on peut perdre des points et de l'argent, mais ce n'est pas le pire.
En revanche, accrocher un piéton, le blesser gravement ou pire, le tuer, et avoir l'assurance du mort qui fait expertiser votre fourgon dans les moindres détails, c'est bien pire !
Quand des sommes importantes sont en jeu, les compagnies d'assurances font tout pour démontrer votre faute.
Si une pesée est demandée par l'expert (en cas de mort, on ne parle pas d'un parechoc égratigné là !) et qu'il est prouvé que votre fourgon dépassait les 3.3 ou 3.5t de votre carte grise, gros soucis pour vous garantis... Suspect
Cordialement,
Michel

descriptionRe: choix du PTAC 3.3T / 3.5T

more_horiz
Sinon, on sait pourquoi les constructeurs privilégient les fourgons en 3,3T ?

Ils ne peuvent pas ignorer que en France, avec un permis B, c'est 3,5T maxi. C'est comme si les constructeurs de moto ne proposaient que des 110 cm3 au lieu de 125 cm3 (limite avec permis B) !? Franchement, je ne comprends pas :Mouais:

Peut-être une norme européenne ?

descriptionRe: choix du PTAC 3.3T / 3.5T

more_horiz
Non peut être une option qui s'impose d'office sur les commandes ainsi on communique un prix de base et au final on fait grimper la note...

descriptionRe: choix du PTAC 3.3T / 3.5T

more_horiz
Bonjour,
Autre point de vue :

3.3t c'est moins cher, donc utile pour certains artisans ou petits fourgons aménagés.
Eux ils apprécient d'avoir un fourgon avec lequel ils sont tranquilles sur le plan du PTAC pour un prix inférieur.

Puis il y a ceux où l'option devient la base car il faut absolument 3.5t.

C'est le verre à moitié plein ou à moitié vide ! pale
Cordialement,
Michel

descriptionRe: choix du PTAC 3.3T / 3.5T

more_horiz
@ttt320 a écrit:
Denicaro a écrit:
Bonjour
Bonjour,
Je pense qu'avec ce genre de message ce n'est pas rendre service aux autres, surtout les débutants.
C'est du genre : "ça fait trois fois que je tombe du quatrième étage, et pas une égratignure ! Vous pouvez sauter tranquille !"

Un dépassement de PTAC est certes verbalisable, on peut perdre des points et de l'argent, mais ce n'est pas le pire.
En revanche, accrocher un piéton, le blesser gravement ou pire, le tuer, et avoir l'assurance du mort qui fait expertiser votre fourgon dans les moindres détails, c'est bien pire !
Quand des sommes importantes sont en jeu, les compagnies d'assurances font tout pour démontrer votre faute.
Si une pesée est demandée par l'expert (en cas de mort, on ne parle pas d'un parechoc égratigné là !) et qu'il est prouvé que votre fourgon dépassait les 3.3 ou 3.5t de votre carte grise, gros soucis pour vous garantis... Suspect
Cordialement,
Michel


Bonjour

Je suis un peu surpris (mais peut êtres a tort)  de lire que si je suis en surcharge je peux avoir des soucis de garantis ...

Je ne suis pas expert en assurance mais a chaque accident quel-qu’il soit , un des deux conducteurs est forcément en tort
 Exemple : Si je grille un feux rouge  je suis en tort , il me semble  que je n'aurais pas pour autant de probleme avec l'assurance  

Bien sur je ne parle pas de l'alcool

Mais bien sur je ne connais pas toutes les clauses

descriptionRe: choix du PTAC 3.3T / 3.5T

more_horiz
Bonjour,
Il y a deux choses distinctes.
Lors d'un accident, on détermine qui est en tort (ou tort partagé), ça c'est vrai.

Cependant, en cas de conséquences graves financièrement (si décès, si catastrophe déclenchée suite à cet accident, etc...) la compagnie d'assurance qui doit payer va "fouiner" dans les coins et les recoins pour voir si les conditions sont remplies et "bétonnées" pour qu'elle soit absolument obligée de payer.
En revanche, s'il existe le moindre trou de souris qui lui permet de prouver que quelqu'un dans l'histoire n'a pas respecté le contrat d'assurance, elle tape en touche en prétextant un "vice de procédure" cad que quelqu'un n'est pas dans les conditions de garantie car il a commis une faute par rapport au contrat d'assurance signé.

Revenons au PTAC carte grise 3.5t : vous avez un accident, et vous êtes déclaré non responsable.
Il y a des dégâts sur votre véhicule, sur ceux de "l'adversaire", et plus grave, à des tiers avec des conséquences graves. (des morts par exemple)
Si les sommes avaient été minimes, la compagne d'assurance impliquée aurait payé sans "fouiner".
Si les sommes sont astronomiques, branle-bas de combat, experts, enquête et c'est parti !
Si la compagnie concernée arrive à prouver que votre fourgon, après pesée par exemple, était à 3.7t au moment de l'accident au lieu de 3.5t carte grise, elle va arguer du fait que vous n’étiez pas dans les conditions déclarées sur le contrat d'assurance !
Les problèmes ne font que commencer pour vous, bonne chance au tribunal...
Cordialement,
Michel

NB : même chose si vous avez bu, fumé un joint ou autre, etc... ou utilisé un moyen non homologué de booster un moteur, si vous voyez ce que je veux dire... pale

descriptionRe: choix du PTAC 3.3T / 3.5T

more_horiz
@ttt320 a écrit:
Bonjour,
Il y a deux choses distinctes.
Lors d'un accident, on détermine qui est en tort (ou tort partagé), ça c'est vrai.

Cependant, en cas de conséquences graves financièrement (si décès, si catastrophe déclenchée suite à cet accident, etc...) la compagnie d'assurance qui doit payer va "fouiner" dans les coins et les recoins pour voir si les conditions sont remplies et "bétonnées" pour qu'elle soit absolument obligée de payer.
En revanche, s'il existe le moindre trou de souris qui lui permet de prouver que quelqu'un dans l'histoire n'a pas respecté le contrat d'assurance, elle tape en touche en prétextant un "vice de procédure" cad que quelqu'un n'est pas dans les conditions de garantie car il a commis une faute par rapport au contrat d'assurance signé.

Revenons au PTAC carte grise 3.5t : vous avez un accident, et vous êtes déclaré non responsable.
Il y a des dégâts sur votre véhicule, sur ceux de "l'adversaire", et plus grave, à des tiers avec des conséquences graves. (des morts par exemple)
Si les sommes avaient été minimes, la compagne d'assurance impliquée aurait payé sans "fouiner".
Si les sommes sont astronomiques, branle-bas de combat, experts, enquête et c'est parti !
Si la compagnie concernée arrive à prouver que votre fourgon, après pesée par exemple, était à 3.7t au moment de l'accident au lieu de 3.5t carte grise, elle va arguer du fait que vous n’étiez pas dans les conditions déclarées sur le contrat d'assurance !
Les problèmes ne font que commencer pour vous, bonne chance au tribunal...
Cordialement,
Michel

NB : même chose si vous avez bu, fumé un joint ou autre, etc... ou utilisé un moyen non homologué de booster un moteur, si vous voyez ce que je veux dire... pale


Je suis d'accord avec Michel...tant qu'il n'y a pas souci, tout va bien.
Pas vu, pas pris...pris, pendu Suspect

descriptionRe: choix du PTAC 3.3T / 3.5T

more_horiz
@ttt320 a écrit:
Bonjour,

En revanche, s'il existe le moindre trou de souris qui lui permet de prouver que quelqu'un dans l'histoire n'a pas respecté le contrat d'assurance, elle tape en touche en prétextant un "vice de procédure" cad que quelqu'un n'est pas dans les conditions de garantie car il a commis une faute par rapport au contrat d'assurance signé.
..................
Si la compagnie concernée arrive à prouver que votre fourgon, après pesée par exemple, était à 3.7t au moment de l'accident au lieu de 3.5t carte grise, elle va arguer du fait que vous n’étiez pas dans les conditions déclarées sur le contrat d'assurance !
Les problèmes ne font que commencer pour vous, bonne chance au tribunal...
Cordialement,
Michel

NB : même chose si vous avez bu, fumé un joint ou autre, etc... ou utilisé un moyen non homologué de booster un moteur, si vous voyez ce que je veux dire... pale



Oui et non.

C'est un débat qui revient régulièrement, sur les forums auto/moto.

Si alcool ou drogue, effectivement, cela annule l'assurance, parce que c'est mesurable et reconnu par les autorités. Et surtout, c'est clairement écrit dans tous les contrats d'assurance. Dans tous les autres cas, cela se plaide, et dans l'immense majorité des cas l'assurance paie.

C'est beaucoup de rumeurs, en fait. En moto, en cas d'accident grave, même en cas de décès, quand c'était limité à 100 ch, l'assurance payait même si les motos dépassaient largement cette puissance. Idem pour les quads, ils sont tous en infraction, du moins au dessus des 250 cm3, tous sont débridés ! Pourtant, à chaque accident mortel, l'assurance a payé. Pour les voitures, je n'ai pas les chiffres, mais je n'ai jamais eu connaissance d'un cas de non-prise en charge d'une voiture pucée. Regarde la jurisprudence et cites-moi un cas. Il en existe peut-être, mais c'est très loin d'être la majorité ...

Pourquoi ?

Parce qu'il ne suffit pas que le fourgon soit trop chargé, il faut que l'assureur prouve que l'accident a été causé par la surcharge. En plus, peser une épave, après coup, cela n'aurait aucune valeur juridique ...

Après, un fourgon Mercedes qui rentre au bled avec 2 tonnes de surcharge, oui, en cas d'accident, c'est clair que l'OPJ va faire le rapprochement et le signaler dans son constat. Ce n'est pas l'assureur qui décide, c'est l'enquête de police. Mais pour 200 kg de surcharge, personnellement, je n'ai aucune crainte, il n'y aura pas d'incidence.

Ce n'est que mon avis, je ne suis pas juriste, mais, de par ma vie professionnelle, j'ai côtoyé de très nombreux accidents de la route, matériels et corporels, parfois dramatiques.

Dernière édition par ulysse le Sam 8 Juil 2017 - 8:01, édité 1 fois

descriptionRe: choix du PTAC 3.3T / 3.5T

more_horiz
C'est' en effet plus compliqué que ca en a l'air pour l'assureur de démontrer le lien de causalité : la surcharge est elle unique responsable de l'accident ? Bonne chance !
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum